Lave linge connecté – Partie 2 : le mode manuel

Par défaut

Cet article fait partie d’une série dont il est recommandé de commencer par la Partie 1

À la fin de l’article précédant, je mettais en avant que le point le plus urgent était d’avoir une machine au moins partiellement fonctionnelle afin de pour continuer à l’utiliser le temps de finir sa transformation.

Le fait d’utiliser les actionneurs et les capteurs individuellement permettra également de confirmer qu’il n’y a pas d’autres pannes et de se familiariser avec leur fonctionnement.

Après avoir recueilli des informations sur des site de pièce détaché, je constate que la totalité des actionneurs est commandé en 230 VAC. Je m’en doutais fortement pour les éléments de puissance comme la résistance chauffante et le moteur, voir pour la pompe d’évacuation, mais c’est également le cas pour L’électrovanne d’admission et le moteur permettant d’envoyer l’eau sur la lessive ou l’adoucissant.

Même si ces points vont compliquer le travail par la suite en imposant un grand nombre d’isolations galvaniques, pour l’instant c’est un avantage, car de simples interrupteurs vont permettre de commander les différents actionneurs.

Voici donc le panneau de commande temporaire avec de gauche à droite:

  • Un inverseur pour contrôler le sens du moteur
  • Un interrupteur pour L’électrovanne d’admission
  • Un interrupteur pour la pompe d’évacuation
  • Un potentiomètre de variateur pour le moteur

La résistance chauffante n’est pas contrôlée via ce panneau car je n’avais pas d’interrupteur qui pouvait supporter sa puissance de 2000W

L’élément le plus important et intéressant du lave linge est sans doute le moteur. En effet il s’agit d’un moteur universel, cela signifie qu’il peut fonctionner en courant alternatif ou continue.

Il dispose de 7 fils en trois groupes :

  • 3 fils pour le stator, qui est constitué de deux bobines en série sur la partie fixe du moteur, 2 aux extrémités et un supplémentaire entre les 2
  • 2 fils pour le rotor, qui est une bobine sur la partie tournante du moteur.
  • 2 fils pour le tachymètre qui fournit une tension alternative en fonction de la vitesse de rotation.

Le fils supplémentaire du rotor peut servir à avoir une vitesse supplémentaire sur le moteur. En n’alimentant que la moitié de la bobine, le courant est deux fois plus élevé et le moteur tourne plus vite.

Les fils du rotor ne sont pas connecté directement sur la bobine, elle passe par un collecteur, qui sert d’une part a ne pas emmêler les fils, et d’autre par a alterné le sens de la bobine, comme sur un moteur a courant continue.

schema de branchement moteur machine à laver indesit ?

Pour utiliser ce moteur il faut connecter en série le rotor et le stator, et c’est ainsi qu’on choisi le sens de rotation.

La pièce qui me semble la plus compliquée à gérer est le distributeur de lessive, je m’attarderai sur son cas dans la Partie 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.